Ménopause : 7 façons efficaces de contrôler les bouffées de chaleur


Vous vivez peut-être actuellement une importante transformation dans votre corps. Vous êtes au milieu de votre vie et vous avez l’impression que vos hormones vous jouent de vilains tours. Ça y est, voici la ménopause avec ses bouffées de chaleur.

Démystifions-les!

Les bouffées de chaleur sont caractérisées par une sensation de chaleur et des sueurs, particulièrement autour de la tête et du cou. Il s’agit du symptôme le plus commun lié à la ménopause; il atteint entre 50% et 85% des femmes à un moment ou à un autre au cours de la ménopause. La médecine traditionnelle associe les bouffées de chaleur à une diminution des niveaux d’œstrogène à la ménopause. Pourtant, des femmes ayant des niveaux élevés d’œstrogène ou des niveaux fluctuants d’œstrogène subissent également des bouffées de chaleur.

Les bouffées de chaleur débutent souvent juste avant ou pendant la période menstruelle au cours de la périménopause. Elles ont tendance à disparaître une année ou deux après la ménopause, mais elles peuvent subsister chez certaines femmes post-ménopausées. Selon l’intensité de la bouffée de chaleur, celle-ci peut s’accompagner d’étourdissements, de fatigue, de faiblesse ou d’insomnie.

Qu’est-ce qui cause les bouffées de chaleur?

Les bouffées de chaleur se produisent lorsque les vaisseaux sanguins dans la peau de la tête et du cou se dilatent plus qu’à l’habitude, ce qui permet un flux sanguin plus important, causant de la chaleur et des rougeurs. Les chercheurs croient que le changement vasculaire fait suite à des changements dans l’activité de neurotransmetteurs qui ne sont pas encore pleinement compris, mais qui se produiraient en réponse à des niveaux hormonaux irréguliers.

D’autres hormones peuvent jouer un rôle dans l’apparition des bouffées de chaleur. En outre, de bas niveaux d’antioxydants dans le corps peuvent contribuer aux bouffées de chaleur; voilà donc une autre raison d’opter pour une alimentation riche en nutriments et faible en glucides raffinés, permettant d’atteindre l’équilibre hormonal et de supporter le corps pendant la ménopause.

Écoutez votre corps

Les causes fondamentales des bouffées de chaleur font toujours l’objet de recherches, mais une chose est certaine : chaque femme peut apprendre à rester au frais en portant attention à ses propres déclencheurs. Ce qui peut causer des bouffées de chaleur pour une peut n’avoir aucun effet pour l’autre. Si vous mettez le doigt sur vos éléments déclencheurs, il se peut que ce soit suffisant pour contrôler vos bouffées de chaleur. Voici quelques éléments déclencheurs typiques que vous voulez peut-être avoir à l’œil. Assurez-vous de consigner dans un journal vos expériences personnelles. Étudiez à tour de rôle les éléments déclencheurs pour savoir lesquels vous concernent et observez s’il y a un changement ou non.

  • Nourriture forte, épicée.

  • Boissons chaudes.

  • Caféine.

  • Alcool (particulièrement le vin rouge).

  • Sucre blanc.

  • Stress.

  • Temps chaud.

  • Bains chauds et saunas.

  • Tabac.

  • Colère inexprimée.

Solutions contre les bouffées de chaleur

Si vous souffrez de bouffées de chaleur, diverses options s’offrent à vous pour en contrôler la sévérité et la fréquence.

  • Thérapie de remplacement de l’estrogène. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une option totalement naturelle, il est possible d’avoir recours à des hormones bioidentiques. Consultez toujours un médecin/pharmacien pour vous assurer que le traitement est approprié.

  • Crème à la progestérone naturelle. La progestérone bioidentique est biochimiquement complètement différente de la progestérone synthétique utilisée dans les thérapies hormonales conventionnelles et dans les contraceptifs oraux; elle présente moins d’effets secondaires.

  • Techniques de diminution du stress. Les études du Dr. Herbert Benson démontrent que les techniques de relaxation aident 90 % des femmes n’ayant recours à aucune thérapie hormonale à diminuer l’intensité de leurs bouffées de chaleur.

  • Amélioration de l’alimentation. De nombreuses femmes éprouvent un soulagement lorsqu’elles améliorent leur régime alimentaire. Diminuez le plus possible les sucres raffinés. Pour ce qui est du soja, les experts se renvoient la balle à savoir si c’est indiqué ou non. Si votre choix est d’en consommer, assurez-vous de le faire modérément et qu’il soit biologique afin d’éviter la manipulation génétique et les pesticides.

  • Phytothérapie. Différentes herbes et plantes peuvent être utilisées seules ou en combinaison, notamment l’angélique, la bardane, le gattilier, l’agripaume et la réglisse. Renseignez-vous auprès d’un naturopathe pour évaluer quelles plantes vous conviennent.

  • Ménage du bagage émotionnel. Dre Christiane Northrup, gynécologue obstétricienne et experte en bien-être de la femme, explique que de nombreuses femmes ressentent des bouffées de chaleur lorsqu’elles sont fâchées, particulièrement lorsqu’elles ne laissent pas sortir leur colère. Qu’est-ce que vos bouffées de chaleur représentent pour vous?

  • Réseau de support. Les études démontrent que les femmes qui bénéficient d’un réseau de support mutuel en profitent autant sur le plan mental que physique. Discuter avec d’autres femmes de votre expérience peut aider à alléger une partie de l’anxiété souvent associée aux symptômes de la ménopause.

Adaptation d’un texte de Dr. CHRISTIANE NORTHRUP, experte de la santé de la femme, pionnière et visionnaire en santé, conférencière dans le domaine du bien-être et auteure à succès citée par le New York Times

http://www.drnorthrup.com/hot-flashes/#sthash.LRNtsUxT.dpuf

#ménopause #boufféedechaleur

CONTACTEZ-MOI POUR UN RENDEZ-VOUS

Dre Madeleine, chiropraticienne

450-430-4484

Demande d'informations

Chiropratique Grande-Allée

1450 Cours le Corbusier,

Boisbriand (QC) J7G 3E8

Suivez-moi :

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-blogger
  • Blanc Icône Instagram

© 2016 par Picard, M. Fièrement créé avec Wix.com